CAMPAGNE géolocalisée pour l'association SPS

Promouvoir un dispositif d’accompagnement psychologique à destination des soignants pendant la crise sanitaire

Lire l'étude

Appels plateforme
3244 appels

Quisque felis neque, eleifend et massa rhoncus, bibendum consequat urna.

Impressions web
135 millions

Quisque felis neque, eleifend et massa rhoncus, bibendum consequat urna.

Visites web
240.000

Quisque felis neque, eleifend et massa rhoncus, bibendum consequat urna.

Retombées médias
105 articles

Quisque felis neque, eleifend et massa rhoncus, bibendum consequat urna.

1/ Contexte

La crise sanitaire de la Covid-19 a été révélatrice de la souffrance sous-jacente des professionnels de la santé : personnels soignants, étudiants, techniciens, administratifs, des secteurs sanitaire et médico-social.

Agissant en première ligne pour lutter contre l’épidémie, travaillant des semaines entières sous tension et sans relâche, ils ont exprimé une anxiété et un épuisement
croissants.L’association SPS se mobilise, depuis sa création en novembre 2015, et reconnue d’intérêt général, pour venir en aide à tous les professionnels de la santé en souffrance au travail, et pour agir en prévention pour leur mieux-être.

2/ Objectifs de la campagne

La campagne lancée par SPS avait pour objectif de faire connaître le plus rapidement possible et au plus grand nombre le dispositif de soutien de l’association :

Objectif 1

Une écoute gratuite, anonyme, 24h/24 et 7j/7 sur le numéro vert, plateforme nationale d’écoute composée de plus de 100 psychologues de Pros-Consulte, avec 100% de décrochés,

Objectif 2

Une réorientation des appelants en téléconsultations et/ou consultations (gratuites pour les mois d’avril et mai 2020) vers les psychologues, médecins et psychiatres du réseau national du risque psychosocial, lorsqu’ils en ressentent le besoin, afin de les accompagner au quotidien.

3/ Méthode

Afin de relayer le dispositif de soutien auprès de tous les soignants qui en auraient besoin, la campagne de communication a été géolocalisée, en ciblant via les réseaux sociaux (facebook, instagram, linkedin) les soignants des régions Grand Est, puis en Île-de-France, avant d’être généralisée à l’ensemble du territoire.

4/ Partenariats et relais médias

Dès le début de l’épidémie, l’association SPS a pu compter sur le soutien de nombreux acteurs, institutionnels, industriels, confirmant la mobilisation de chacun pour l’accompagnement des soignants lors de cette crise sanitaire.

La campagne a été lancée grâce au généreux soutien de Mme Bettencourt-Meyers et de M. Meyers, et  été soutenue tout du long grâce à Covid Presse Pro, DeepReach, Groupe profession Santé et MNH.SPS a pu compter sur les soutiens institutionnels de la CNAM, de la Région Ile-de-France, des ARS Ile-de-France, Grand-Est, Bretagne, Pays de la Loire et Bourgogne-Franche-Comté.

SPS a pu également compter sur les soutiens de Amgen, AMPLI Mutuelle, Fondation Apicil, Axa Prévention, Chiesi, Fondation de France, Fondation John Bost, Fondation MACSF, Mutuelle de France des Hospitaliers, Mutualité Française, Fondation Elen Poidatz.La campagne a été fortement relayée par les médias professionnels dans un objectif d’information mais aussi au regard d’actualités dramatiques (les décès professionnels en santé en France).

En parallèle, des fédérations, associations et syndicats représentant les professionnels de santé (soignants, accompagnants et managers), en exercice et en formation, des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux, hospitaliers et libéraux, ont souhaité se mobiliser et faire connaître ce dispositif le plus largement possible à leurs adhérents.

5/ Visuels

L’association SPS a créé pour sa campagne de communication plusieurs visuels, pour la représentativité des professionnel·les de la santé, hommes et femmes, salariés et libéraux, des secteurs sanitaire et médico-social.

6/ Vidéo

L’association SPS a développé pour sa campagne de communication une vidéo de soutien aux soignants,

7/ Reconnaissance institutionnelle

Le dispositif d’accompagnement psychologique SPS a été particulièrement sollicité pendant la crise sanitaire, et a été référencé en avril 2020 par la Haute Autorité de Santé ainsi que par le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Il avait déjà été référencé en septembre 2019 par le Ministère de l’Intérieur pour accompagner les policiers en souffrance.

8/ Résultats

Appels téléphoniques
3244 appels

3 244 appels traités entre le 23 mars et le 15 mai 2020, soit en moyenne plus de 60 appels par jour, avec des pics à 180 appels par jour.

Impressions
135 millions

135 millions d’impressions uniques sur les réseaux sociaux (Facebook, Linkedin, Instagram)
685 400 clics, 19 000 partages, 8 300 commentaires

Visites web
244.000

244 000 visiteurs uniques entre le 23 mars et le 15 mai 2020, avec un pic de 64 000 visiteurs lors de la 2è semaine de campagne.
32,1% des visiteurs ont accédé au site de manière directe, et 25,4% depuis les réseaux sociaux.

Retombées médias
105 articles

105 articles, dans des médias professionnels ou grand public, ont mentionné SPS, pour parler spécifiquement du dispositif d’accompagnement ou bien plus largement de la souffrance des soignants.